Colloque national sur La traduction du texte littéraire entre pouvoir du texte source et récepteur de la traduction

Colloque national intitulé

 

« La traduction du texte littéraire entre pouvoir du texte source et récepteur de la traduction »

 

5 et 6 février 2020 

 

Présidente du Colloque :

Dr. Mahbouba Bekouche

 

Salle des conférences (Bâtiment D)

Institut de Traduction

Université Alger 2

Télécharger le programme 

  • Préambule

L’opération traduisante d’une langue étrangère vers l’arabe peut soulever plusieurs problématiques ayant trait à l’aspect civilisationnel, culturel, cognitif, stylistique et de ce fait communicationnel, ce qui nécessite une profonde réflexion et un débat objectif.

En optant pour un projet de traduction d’un texte littéraire sous toutes ses formes, ses valeurs morales et humaines mais aussi esthétiques et poétiques, le traducteur est appelé à réduire les écarts entre le texte source et le texte cible.

Nous essayerons à travers ce colloque d’axer le débat sur l’une des questions épineuses de la traduction, à savoir la traduction du texte littéraire et le récepteur (le lecteur du texte traduit).

Lorsque l’écrivain achève son œuvre littéraire, celle-ci devient propriétaire de la culture et de la civilisation de sa langue source. Le traducteur ne fait donc que transmettre le texte source avec toutes ses caractéristiques littéraires dans la langue cible pour accéder à un lecteur actif et ouvert à toutes les cultures d’autrui.

 Le texte littéraire peut être lu et interprété de plusieurs façons, ce qui explique l’existence de diverses traductions d’une seule œuvre littéraire et la théorie de la réception elle-même affirme que l’achèvement d’une création littéraire dépend de sa réception et de son lectorat.

En effet, la traduction littéraire ne peut certes satisfaire tout le monde mais elle cible tout de même un certain nombre de  lecteurs ayant des connaissances de la langue du texte source et son style.

  • Problématique

 Le Colloque a pour but de traiter plusieurs questions en étroite relation avec la traduction littéraire démontrant qu’en dépit des différentes approches au le texte littéraire, le traducteur est tenu de prendre en considération celles pouvant créer en quelque sorte l’interaction entre le texte et  le lecteur de la traduction : 

 

  • A quelle approche le traducteur doit-il recourir pour trouver un équilibre entre le pouvoir du texte source (littéraire dans notre cas) et le lecteur ?
  • Du fait que la traduction littéraire est un moyen de communication avec autrui, le traducteur peut-il faire appel à une approche épistémologique ou même ”critique” pour concilier  avec le pouvoir du lecteur cible, ”l’autre” ?
  • Le texte trouve-t-il sa force à travers son lecteur et se dissipe une fois traduit ?

 

  • Objectifs du Colloque

L’institut de traduction s’est toujours intéressé de très près aux différentes questions de la traduction   et suit de près les progrès de la recherche académique dans ce domaine, ce qui explique notre option pour l’une des plus complexes questions de la traduction, à savoir la traductologie exigeant le recours à plusieurs spécialités telles que les sciences du langage,  les théories de la littérature et de la traduction, à savoir la traduction littéraire qui est considérée comme un ” art” ou  une science de la communication complexe. Nous souhaitons à travers le thème de ce Colloque nous ouvrir sur les différentes recherches qui se font dans le domaine des études littéraires et de la traduction et apporter notre modeste contribution à la promotion de la traduction littéraire.

 

  • Axes du Colloque
  • La traduction de la poésie et ses défis.
  • La traduction littéraire en fonction des approches traductionnelles modernes.
  • Le texte littéraire et les procédés de traduction.
  • Les limites de l’adaptation en traduction littéraire.
  • Les normes de la traduction du texte littéraire.
  • La théorie de la réception et la traduction littéraire.
  • La traduction du texte littéraire dans son aspect culturel et l’importance du récepteur.

 

  • Langues de communication

      Arabe - Français - Anlais - Espagnol - Allemand.

     Présidente d’honneur : Dr. Adila Benaouda.

     Présidente du Colloque : Dr. Mahbouba Bekouche.

      Président du comité scientifique : Dr.    Haider Alsaid.

        Membres du comité scientifique :

    Pr. Aissi Layachi. Pr. Ali Tablit. Dr. Mohamed Cherif Hacine BenDali. Pr. Djazia Fergani. Pr. Mouna Allem. Pr. Hallouma Tidjani. Dr. Adila Benaouda. Dr. Mahbouba Bekouche. Dr. Haider Alsaid. Dr. Souhila Meribai. Dr. Houria Aksas. Dr. Lamia Khelil. Dr. Mahmoud Tobji. Dr. Dalila Khelifi. Dr. Fatma Allioui. Dr. Mohamed Réda Boukhalfa. Dr. Lamia Djemiet. Dr. Wissem Touati. Dr. Souhila Assaba. Dr. Dahbia Yahiaoui. Dr. Tahar Ladjal. Dr Fatiha Djemmah. Dr. Meriem Bedjaoui. Dr. Fatm zohra Ferchouli. Imen Amina Mahmoudi. Yacine Taha Yacine.

 Membres du comité d’organisation :

     Dr. Meriam Benlakdar. Djaouida Hamache. Imen Amina Mahmoudi. Hacene ElGhodhbane. hocine ElGhodhbane. Yasmine Touahria. Hana Amel Hamel. Messaoud Boukhalfa. Borhane Oudainia. Dr. Nesrine Louli Boukhalfa. Amine Boudjellab. Mouna Bencherif Harrath.